Bannière entête

Travail aux longues rênes

Afficher le diaporama

Astrid et Tidi
Déplacement latéral
Courir derrière le cheval au trot...
Barres au sol
croisillon

1ers pas

Voir toutes les photos

Quelques photos d'initiation d'un cheval au travail aux longues rênes

Photos : 8

En Pratique

Le travail aux longues rênes permet une communication directe entre la main de l'homme et la bouche du cheval. Par opposition avec l'attitude figée obtenue avec l'emploi des enrênements fixes qui bloquent le cheval dans une attitude pré-définie et entraînent des contractures musculaires et des défenses. 

Il favorise une mise en main progressive et souple, et canalise les hanches.

S'y associe une approche éthologique : le cheval, non perturbé par le poids du cavalier est très attentif à ses demandes, à sa gestuelle, à ses ordres vocaux.

L'homme observe son cheval, son équilibre, sa locomotion et recherche l'attitude la plus juste par une progression gymnastique lente et graduée.

En pratique, comment initier un cheval au travail aux longues rênes ?

D'abord le matériel

Filet à aiguille : pour éviter que le mors ne coulisse dans la bouche du cheval - à défaut filet à olives et rondelles en caoutchouc.

Surfaix avec le plus d'anneaux possibles sur les côtés pour augmenter progressivement- en fonction des progrès de sa musculature - le relèvement de l'encolure du cheval.

Longues rênes avec deux poulies de chaque côté. Premier essai possible avec 2 longes.   

Comment préparer le cheval ? Plusieurs possibilités, qui évoluent avec les progrès du cheval. Commencer par ce réglage qui permet d'initier le cheval à être longé aux longues rênes :

Passer la longue rêne extérieure sur le dos du cheval, juste en arrière du surfaix, puis dans l'anneau médian du surfaix, puis attacher le mousqueton sur l'anneau extérieur du mors. ( à noter que le mousqueton du vrai matériel de longues rênes est plus petit et plus léger que le mousqueton d'une longe ).

Passer la longue rêne intérieure dans l'anneau intérieur du mors, et attacher le mousqueton sur l'anneau médian et intérieur du surfaix.

Le cheval est prêt pour être longé. Au début, la longue rêne extérieure passe sur le dos du cheval. progressivement, on lui passera au pas derrière la croupe, juste au dessus des jarrets. Il faut le faire au pas, dans le calme, en lui parlant pour le rassurer, dans un espace clos comme le manège.    

Quand on changera de main, il faudra inverser le réglage des longues rênes.

Marcher derrière le cheval aux longues rênes. Cette méthode est aussi utilisée pour préparer un cheval à l'attelage. Elle permet l'apprentissage du reculer à un cheval dans la légèreté, et le travail de 2 pistes.

Avant tout, évaluer si votre cheval est assez compliant pour que vous puissiez marcher derrière lui, collé à sa croupe, sans danger de recevoir un coup de pied. Sécurité d'abord. A vous de juger...

Les longues rênes sont attachées à chaque anneau du mors, coulissent dans l'anneau médian du surfaix de chaque côté, encadrent la croupe et arrivent dans vos mains. Le surplus de longues rênes est enroulé en plusieurs tours, et n'est pas bloqué autour de votre poignet ou des bras pour pouvoir tout lâcher en cas de problème.

 
On ne rigole pas ; Celta est un jeune étalon de 4ans venant d'arriver au Club ; il ne connaît pas la musique !                     19 Novembre 2011 : il ne sera plus reproducteur, il a été "castré" afin d'être plus calme...

 

L'ordre de départ de la marche au pas est donné  par une petite pression ou une légère saccade d'une  longue rêne sur la croupe.  

Puis chaque rêne enveloppe la croupe et marque le pas. Les pieds de l'homme doivent se calquer sur ceux du cheval : le pied droit de l'homme avance quand le postérieur droit du cheval s'engage.


Sur cette photo, Lucie marque un léger contre-temps du pied gauche en rapport au postérieur gauche de "Celta"

Au pas, commencer les figures de manège = volte, demi-volte, demi-volte renversée.

Montage diaporama photos à venir ! (16/11/11)

Puis travail de 2 pistes

Montage diaporama photos à venir ! (16/11/11)

Puis SAUTS aux longues rênes

 

 

  Elle court, ele court ; pourquoi Fabienne court-elle ? c'est le genre équin contre le genre humain ; l'amplitude du cheval (la distance que parcourt le cheval en une foulée), ne peut être identique par l'homme ; donc c'est sportif comme technique




 

 

 

Powered byE2I sports