Bannière entête

MALADIES du CHEVAL

MALADIE NAVICULAIRE

Maladie qui entraîne une boîterie chez le cheval.

CAUSE = déminéralisation de l'os naviculaire  ( équivalent ostéoporose chez les humains )

soit déminéralisation osseuse  isolée = bon pronostic y compris sportif , après traitement qui consiste en des perfusions de médicaments qui diminuent la résorption osseuse et même qui reminéralisent l'os.

soit déminéralisation + ligament raboté au contact de l'os déminéralisé = mauvais pronostic sportif, car le traitement a un résultat aléatoire.

 

 

BLEIME

La bleime entraîne une boiterie chez le cheval.

C'est l'équivalent chez les humains d'un hématome sous l'ongle, par exemple après s'être coincé le doigt dans une porte.

C'est un hématome, donc une poche de sang qui se collecte sous la sole du sabot du cheval.  C'est très douloureux pour lui,  il boîte très fort, dès qu'il pose le pied au sol.

Le diagnostic est évoqué devant l'importance de la boiterie et l'absence de signes cliniques sur le membre : pas de gonflement du boulet, tendons du paturon non augmentés de volume, pas de douleur à la palpation, pas de chaleur localisée sur le membre, pas de point douloureux retrouvé à la palpation...

Cause la plus fréquente = le cheval a marché sur un caillou.

Cela nécessite d'appeler le maréchal ferrant, qui va rechercher un point douloureux sur la sole, en la palpant avec une pince spéciale appelée pince à sonder. Lorsqu'il aura trouvé le point douloureux, il va drainer l'hématome en ouvrant la sole pour évacuer le contenu de la poche de sang. Il retirera le fer pour quelques jours,et fera un pansement protecteur pour éviter que cela s'infecte. Guérison en quelques jours. Puis il remettra le fer, en essayant de mettre en décharge la zone où était situé l'hématome.

Prévention = si les chemins de promenade sont en mauvais état avec beaucoup de cailloux, il sera judicieux de demander au maréchal ferrant de poser des plaques en cuir ou en plastique entre le fer et la sole du cheval pour la protéger.

 

CAPELET

Le capelet est une tare molle.

C'est une poche liquidienne ( de liquide synovial ) qui se forme à la pointe du jarret. Souvent, elle apparaît après un traumatisme local, lorsque le cheval se frotte ou se tape la pointe du jarret, lors des transports par exemple.

C'est l'équivalent chez les humains d'une bursite ( inflammation d'une bourse séreuse en regard d'une articulation, par exemple chez les carreleurs qui travaillent à genoux = ou encore d'un hygroma ( se dit d'une bursite qui se forme à la pointe du coude ). 

Son traitement repose sur :

- poche de glace appliquée localement sous bandage dès que le capelet apparaît. Seulement efficace au stade de début, aussitôt après le traumatisme.

- cortisone à pénétration transcutanée appliquée localement, ou pommade résolutive.

- parfois chirurgie

- et bien sur éviter la répétition du traumatisme ( protections de transport davantage protectrices )

Difficile à faire disparaître totalement, le capelet ne compromet pas la carrière sportive du cheval, et a surtout un impact esthétique. Il n'entraîne pas de boiterie.Surveiller néanmoins l'absence d'infection secondaire ( chaud, rouge, hyper-douloureux à la palpation ), qui necessiterait l'appel en urgence du vétérinaire.

 

 

 

Powered byE2I sports